Erreur
  • Error authenticating user webmaster.asmbvolley@gmail.com. Erro response was https://developers.google.com/accounts/docs/AuthForInstalledApps

Actualités FFVB

Euro 2017 : Poule D

La France veut gagner et se rassurer

Après sa défaite face à la Belgique (2-3) et sa victoire contre les Pays-Bas (3-2), l'équipe de France achève la phase de poules de l'Euro ce soir par un match contre la Turquie à Katowice. Les Bleus ont besoin de gagner pour sortir de la poule D et évacuer les doutes. La nuit de dimanche à lundi a été courte pour les joueurs et le staff de l'équipe de France, mais c'est sans doute avec un sentiment de soulagement qu'ils se sont réveillés ce matin, tant la victoire contre les Pays-Bas a été longue et pénible à se dessiner dimanche soir. Passés tout près de la catastrophe face à des Néerlandais décomplexés, les champions d'Europe en titre sont toutefois "encore en vie" pour reprendre les mots de Laurent Tillie. Reste à savoir si ce succès au tie-break aura laissé des traces dans les organismes ou, au contraire, s'il agira comme un déclic pour cette équipe de France qui peine à retrouver son niveau de la Ligue Mondiale, sans trop comprendre pourquoi. Dimanche, elle avait pourtant les cartes en main, mais comme face à la Belgique, la belle mécanique s'est soudainement enrayée et les doutes sont revenus.

[...]

Site FFVB-28/08/2017
Auteur A.C., à Katowice

Les Bleus vainqueurs au bout du suspense

Au surlendemain de sa défaite pour son entrée dans l'Euro face à la Belgique (2-3), l’équipe de France a souffert dimanche à Katowice pour battre les Pays-Bas (3-2) après avoir sauvé trois balles de match. Place à la Turquie lundi pour tenter de sortir de la poule D. Cœurs sensibles s’abstenir ! Après un premier match crispant vendredi face à la Belgique finalement perdu au tie-break, l’équipe de France a encore donné des sueurs froides à ses supporters dimanche à Katowice, s’imposant au bout de 2h20 d’un combat intense qu’elle a bien failli perdre au quatrième set, lorsque les Pays-Bas se sont procuré deux balles de match à 22-24, puis une troisième à 27-28. Ce set a finalement basculé dans le camp tricolore (30-28), le tie-break aussi (15-12) grâce à un Thibault Rossard qui a terminé la rencontre en boulet de canon (13 points dont 2 aces consécutifs dans ce dernier set) et les Bleus, au soir de leur deuxième match de l’Euro sont "encore vivants" pour reprendre l’expression après la rencontre de leur entraîneur Laurent Tillie.

Site FFVB-27/08/2017


Laurent Tillie : « De la déception et de l’espoir »

Au lendemain de la défaite inaugurale de l’équipe de France face à la Belgique à Katowice (2-3), le sélectionneur Laurent Tillie est revenu sur cette entame manquée, tout en se projetant sur la suite de l’Euro. L’état d’esprit au lendemain de la défaite. "Nous sommes encore un peu tous dans la frustration, un peu K.O., nous essayons de trouver des solutions, le moyen de rebondir, parce qu’il le faut. On perd le premier match, du coup, le chemin devient très compliqué, mais il faut surtout trouver les ressorts pour repartir, redonner de la confiance, c’est ce qu’il y a de plus difficile à faire en 24 heures, redonner de l’envie aussi, de la lucidité. Nous avons le droit de digérer encore, nous allons nous reprendre d’ici demain."

Il a revu le match. "Ce matin, nous avons fait une mise au point, nous avons essayé de comprendre pourquoi on a pris 18 blocs, pourquoi on a fait 11 erreurs d’attaque et 21 au service, on donne plus de 31 points. Au tie-break, on donne 6 points sur 15, et malgré ça, on ne perd qu’à trois points. Donc il y a de la déception, mais aussi de l’espoir. Nous avons mis l’accent sur les déplacements de blocs et sur l’attaque, sur le fait d’essayer d’avoir des frappes plus lucides. Il y a eu tout un enchaînement de petites fautes dont nous n’avions pas l’habitude qui a attaqué le moral de l’équipe, ça revient un peu au Tournoi Wagner (11-13 août en Pologne) : nous avons eu les mêmes problèmes contre le Canada (0-3), nous avons joué une équipe qui faisait moins de fautes que nous, nous avons été frustrés et nous n’avons pas trouvé de solution. Je trouve que le mental s’est vite grippé, nous n’avons pas supporté que les autres nous bloquent, défendent et nous mettent en difficulté. Il y avait du blocage, on manquait de mouvement dans le soutien, on faisait un pas au lieu de deux, à l’attaque, on attaquait, mais il aurait fallu accélérer le bras, tous ces petits détails techniques faisaient que nous n’étions pas en réussite."

Les surprises du début de Championnat d’Europe. "Beaucoup d’équipes peuvent se battre entre elles, je pense qu’il y a un resserrement du niveau européen, on le voit si on regarde les matchs de la Ligue Mondiale, premier et deuxième niveaux, il y a de beaux matchs. Ce n’est pas parce que nous avons gagné une compétition que nous sommes automatiquement favoris, chaque histoire est différente. Maintenant, la dimension du service et du bloc prend vraiment de l’importance dans ce Championnat d’Europe. Si l’on regarde le match d’ouverture (Pologne-Serbie, 0-3), c’est grosse prise de risques, peu de fautes, grosse présence au filet et au bloc. Les Belges, c’était pareil, avec peut-être un peu moins de risques, grosse présence au bloc qui entraîne une grosse présence en défense. Nous, il faut que nous hissions notre niveau dans ce secteur de jeu. C’est là où le volley-ball européen est très fort. Nous, en général contre ce genre d’équipes, nous sommes un peu plus malins dans l’attaque, en jouant plus block-out, poussettes, feintes, attaques, soutiens, ce que nous n’avons pas eu vendredi."

Les Pays-Bas, prochain adversaire (dimanche, 20h30, en direct sur La Chaîne L’Equipe). "C’est une équipe un peu similaire à la Belgique avec beaucoup de services flottants, c’est souvent ou tout très bon, ou moins bon, avec des hauts et des bas, alors que les Belges sont plus constants. Mais on sait que les Hollandais peuvent très bien jouer si on ne leur pose pas de problèmes, s’ils sont en confiance."

Site FFVB-26/08/2017
Auteur A.C., à Katowice


25/08/2017
La France battue par la Belgique
Auteur A.C., à Katowice
L’équipe de France s’est inclinée vendredi soir contre la Belgique à Katowice pour son premier match de l’Euro 2017 (2-3). Elle affrontera dimanche les Pays-Bas, battus par la Turquie (1-3). Ce n’était pas l’entame espérée ! A la veille de leur premier match de l’Euro polonais face à la Belgique, les joueurs de l’équipe de France savaient qu’ils allaient tomber contre une équipe n’ayant rien à perdre et donc prête à leur rentrer dedans. Ils étaient prévenus, leurs adversaires ont d’entrée été au niveau attendu, prenant les champions d’Europe en titre à la gorge grâce à la qualité de leur bloc (18 au total dont 6 pour le central Van de Voorde), de leur service flottant qui a fait mal à la réception tricolore, particulièrement en début de match, et grâce à la percussion offensive du duo Van Den Dries (24 points au total, à 59% en attaque)-Deroo (20 points).

Face à l’agressivité belge, les hommes de Laurent Tillie n’ont pas su trouver les armes et s’ils se sont battus jusqu’au bout, il leur a toujours manqué le petit quelque chose qui, depuis le début de cette saison, leur avait permis de finalement faire plier l’adversaire. "Nous étions en-dessous de notre niveau, nous avons fait beaucoup de fautes, nous n’étions pas dans le rythme, il nous a manqué de l’énergie et les Belges ont su saisir cette opportunité. Nous étions prêts, mais c’est le sport de haut de niveau, tu es un peu en-dessous de ton niveau de jeu, tu le paies", analysera lucidement après-coup le gaucher Julien Lyneel, limité à 21% en attaque par les contreurs belges !

[...]

Site FFVB-25/08/2017
Auteur A.C., à Katowice

 

Ligue Mondiale 2017 : les Bleus triomphent au Brésil !

Final Six :

Au terme d'une finale de très haut niveau, l'équipe de France a remporté la deuxième Ligue Mondiale de son histoire en dominant le Brésil chez lui, à Curitiba, en cinq sets (21-25, 25-15, 25-23, 19-25, 15-13).

Championne d'Europe 2015, désormais double lauréate de la Ligue Mondiale (2015 et 2017), cette équipe de France n'en finit plus d'écrire l'histoire. En remportant dans la nuit de samedi à dimanche leur deuxième Ligue Mondiale en trois ans, elle a confirmé son statut de place forte du volley international. Décrocher ce titre face au champion olympique en titre, le Brésil, chez lui devant 23 000 spectateurs, donne forcément encore plus de saveur à ce nouveau triomphe des joueurs de Laurent Tillie, qui ont encore une fois combiné avec brio talent et force mentale, à l'image de leur star, le phénoménal Earvin Ngapeth (29 points, à 60%), élu MVP de ce Final Six, et bien secondé lors de cette finale par Stephen Boyer (18 points), Trévor Clevenot (12) et tous leurs partenaires.

[...]

Extrait Site FFVB - 09/07/2017

Final Six : Les Bleus tiennent leur finale !

Implacables vainqueurs du Canada en quatre sets ce vendredi (25-19, 22-25, 25-19, 25-21), les joueurs de Laurent Tillie disputeront dans la nuit de samedi à dimanche la troisième finale de Ligue Mondiale de l'histoire de l'équipe de France. Ce sera face au pays organisateur, le Brésil, tombeur des Etats-Unis plus tôt dans la journée.

Après 2006 (défaite face au Brésil) et 2015 (victoire face à la Serbie), l'équipe de France disputera donc une troisième finale de Ligue Mondiale après sa belle victoire contre le Canada en demi-finale. Sur la lancée de leurs prestations très abouties depuis le début de l'épreuve, les Bleus ont su trouver les solutions face à des Canadiens talentueux et accrocheurs, qui réalisent le meilleur parcours de leur histoire dans cette compétition. Les Français, eux, commencent à être habitués à ces sommets et cette différence d'expérience a peut-être fait la différence ce vendredi soir, à l'image d'un Earvin Ngapeth en mode patron (24 points).

[...]

Extrait Site FFVB - 08/07/2017

 

Final Six : Les Bleus en demi-finales !

Victorieuse jeudi à Curitiba de la Serbie en cinq sets (25-21, 25-20, 17-25, 18-25, 15-11), l’équipe de France s’est qualifiée pour la troisième fois de suite pour les demi-finales du Final Six de la Ligue Mondiale. Elle affrontera le Canada vendredi, l’autre demi-finale mettant aux prises le Brésil aux Etats-Unis.

Vite fait, bien fait ! Après leur victoire mardi face aux Etats-Unis (3-2), les Français avaient besoin de deux sets face à la Serbie pour assurer leur place en demi-finales du Final Six de la Ligue Mondiale, ils se sont épargné des frayeurs inutiles en livrant deux premières manches de haute volée dans l’Arena da Baixada. Les hommes de Laurent Tillie ont ensuite connu une période de décompression qui a permis aux Serbes, finalistes en 2015 et vainqueurs de la compétition en 2016, d’égaliser à deux manches partout, mais ils ont su relever la tête dans le tie-break, ce qui leur permet de signer une deuxième victoire sur ce Final Six (leur dixième en onze matchs de Ligue Mondiale), de terminer premiers de leur poule et d’éviter le Brésil en demi-finales.

[...]

Extrait Site FFVB - 07/07/2017

Final Six : La France vise la demie

Au surlendemain de sa victoire sur les Etats-Unis (3-2), l’équipe de France affronte jeudi soir à Curitiba la Serbie pour son second match de poule du Final Six de la Ligue Mondiale. Les Bleus doivent gagner ou prendre un point pour aller en demi-finale. Victorieuse des Etats-Unis mardi au terme d’un match à rebondissements, l’équipe de France espérait être qualifiée pour les demi-finales avant même de jouer son second match de la poule K1 face à la Serbie, c’est raté : en battant cette même Serbie mercredi (25-22, 25-23, 19-25, 25-22), les Etats-Unis, portés par Taylor Sander (22 points), ont non seulement validé leur propre ticket pour le dernier carré, mais en outre repoussé de 24 heures l’éventuelle qualification des hommes de Laurent Tillie.

Pour se hisser en demi-finales, ces derniers devront du coup soit battre la Serbie jeudi, soit lui prendre un point, c’est-à-dire s’incliner au tie-break. Une tâche loin d’être évidente car si la formation entraînée par Nikola Grbic a manqué son entame face aux Américains, elle a suffisamment de joueurs de talent en son sein pour être en mesure de contrarier l’équipe de France : on pense à sa star Aleksandar Atanasijevic, entré en fin de premier set face aux Etats-Unis et finalement auteur de 18 points (16/29 en attaque), aux deux centraux Srecko Lisinac et Marko Podrascanin, quasiment ce qui se fait de mieux au monde à ce poste, sans oublier Marko Ivovic ou Uros Kovacevic.

[...]

Extrait site FFVB - 06/07/2017

 

Page 2 sur 39

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Derniers résultats

Au 16/10/17 ............

** NATIONAUX **
Championnats
(N2m-Poule B)_J4
--> Bvb: perdu 3-0
(N3f-Poule C)_J3
--> Bvb: perdu 3-1
(N3m-Poule C)_J3
--> St Vit: perdu 0-3
Coupe FR M15
--> T1_Qualifiés :
GVBf, BVBg
--> T1_Eliminés :
ASMBg&f, BVBf


** REGIONAUX **
Le Club :
(Pnf-Poule A)_J3
--> F1: gagné 3-0
--> F2: gagné 2-3
(M11)_J1 (28 jeunes)
--> Siméon (9), Thomas (11)

Prochains matchs

DATES, LIEUX, HORAIRES...

CHAMPIONNATS REGIONAUX
Vendredi 20/10
PNF1 exempte
PNF2 vs ASPTT (21h)
Samedi 21/10
M17/20f_J1 (exempte)
PNM vs Morteau (20h)
Dimanche 22/10
M13 à Belfort
.....................................................
Samedi 11/11
M11 à Morteau
Samedi 18/11
M17/20f à Sochaux
Dimanche 26/11
M15 à Salins
Samedi 02/12
M13 à Vesoul

total visiteurs:0